Europan14 - La Bazana

2017

Europan14

Concours Europan réalisé en 2016 (en collaboration avec Pierre-Antoine Pernot, Guillaume Escamez, Baptiste Blanchard).

Site d'étude : La Bazana (Extremadura, Espagne).

La spécificité du système fluvial espagnol réside dans son asymétrie hydraulique, la vallée du Guadiana étant par exemple celle qui a le débit le plus faible d'Espagne. Néanmoins, un millier de colons se sont installés dans cette partie de l'Extremadura dans les années 60 dans le cadre du plan Badajoz. Les villes coloniales aux toits de tuiles rouges et aux murs d'un blanc pur sont situées plus ou moins tous les cinq kilomètres le long de la vallée du Guadiana au milieu de zones irriguées qui s'avèrent être un paysage luxuriant et verdoyant. Ces régions productives présentant des structures hydrauliques construites par l'État sont désormais désignées comme terres d'intérêt national.

Mais de nos jours, les tendances changent et les gens vont à l'encontre d'une agriculture extrêmement intensive et favorisent une planification globale des ressources, ce qui est assez ironique sachant que l'investissement initial pour la mise en œuvre du plan Badajoz est sur le point d'être entièrement payé (au début de la prévoyait un amortissement sur 40 ans).

La structure hydraulique moderne suggérée doit non seulement tenir compte de l'organisation territoriale mondiale, mais également se concentrer sur sa pertinence locale. L'objectif est de gérer les rares ressources en eau très demandées dans un contexte de décentralisation visant à promouvoir les intérêts locaux. Le projet comprend une gestion raisonnable et efficace de l'eau dans le secteur primaire qui est étroitement liée à l'utilisation urbaine et touristique de l'eau.

 

L'idée est de suggérer un système dans lequel le village trouve sa propre indépendance. Le processus vise à créer un lien fort avec l'eau et à diversifier les systèmes productifs et les usages récréatifs. Avec la construction d'une nouvelle infrastructure, l'objectif principal est de créer un système d'eau secondaire. Il ne s'agit pas de remplacer le système actuel, mais de le compléter et d'améliorer l'efficacité de l'eau, car l'eau est précieuse dans la région aride d'Extremadura.

En dehors de la base urbaine, cette infrastructure vise à générer de nouveaux systèmes de production (irrigation des cultures et légumes / abreuvement des animaux). À l'intérieur de la zone urbaine, il contribue à la mutation du tissu urbain, ce qui contribue à redéfinir l'organisation de l'espace public et offre une atmosphère plus récréative.