Conservatoire du Pradet

2020

Conservatoire du Pradet (83)

Illustration réalisée pour les agences Boris Bouchet Architectes et Studio 1984

Le conservatoire de musique et de danse de Toulon Provence Méditerranée est un établissement public d’enseignement et de création artistique, réparti sur 11 sites dans l’ensemble du territoire métropolitain. Le projet concerne la construction d’une de ces antennes au Pradet. 

Le projet s’appuie sur une double lecture. Depuis les coteaux ou le centre-ville, il est perçu comme une architecture présente depuis des siècles. Son volume découpé, percé de manière parcimonieuse, le lie à l’échelle domestique des grosses maisons avoisinantes, construites avec les mêmes matières, façades minérales claires et toitures en tuiles. Mais dans l’espace tenu de la cour, la verticalité du conservatoire contraste avec le volume bas de l’ancienne école. La découverte de l’échelle hors norme des percements, du portique d’entrée en double hauteur, donne à lire l’image plus monumentale de l’équipement et affirme son caractère public.

Apaisant la confrontation avec les fonds voisins, les corps bâtis sur les limites Sud et Ouest sont abaissés, décalant vers l’intérieur le volume principal du conservatoire construit sur 3 niveaux, lui permettant de s’ouvrir sur ses quatre façades. Ces volumes d’échelle intermédiaire dégagent un petit patio méditerranéen destiné au personnel. Les gradins, ouverts sur la cour qui en devient la scène, ménagent un parcours vers une terrasse, belvédère d’où l’on peut admirer le panorama. Ce jeu de formes singulier et la direction donnée par les toitures en pente diagonale assurent une élévation progressive du bâti tel un escalier en colimaçon, tournant depuis les premières marches des gradins à l’entrée du site jusqu’au volume central. Le projet apparaît finalement comme une émergence minérale, prolongement de l’espace public, simple érection du sol de la cour.