The Place beyond the Dikes
2021

The Place beyond the Dikes

Lauréat du concours «72h Axo Battle» de Non-Architecture

2021

« The place beyond the dikes » interroge l’espace public face à la montée des eaux. Des digues des plus en plus hautes, support à des aménagements récréatifs et permettant de stopper la hausse du niveau des océans au fil des siècles...

L’outil de l’axonométrie permet de mettre en relation spatialisation et temporalité. La temporalité, sur l’axe des ordonnées, relate des années de submersion par rapport à la hausse des océans. La spatialisation, sur l’axe des abscisses, relate de la distance d’avancée des eaux sur les continents. Des murs de digues de plus en plus haut placés à 45° sur chaque repère permettent de stopper pendant un temps la montée des eaux.

 

La montée des eaux transforme l’espace public en parc sub-aquatique. L’épaisseur des murs de digues est habitée (rendue visible via la coupe). Les espaces interstitiels entre murs sont utilisés pour divers usages récréatifs (cultures sous-marine, toboggan, terrasses, bassins, plongeoirs, escalade…). Des espaces pensés comme évolutifs grâce à des structures légères qui peuvent être facilement démontées et remontées suivant la montée des eaux.