Salle des ex-voto du musée Bargoin à Clermont-Fd.

2019

Réaménagement de la salle des ex-voto du musée Bargoin (63)

Concours réalisé en 2019 à l'agence Boris Bouchet Architectes

Il est remarquable de constater que nous avons la chance de contempler des pièces aussi nombreuses et singulières de l’Antiquité, que sont les ex-votos de la Source des Roches, grâce au phénomène de conservation de ces objets en bois dans de l’argile pendant des siècles. A l’inverse, les techniques de sauvegarde chimique modernes se sont révélées dangereuses, ont conduit aujourd’hui à la fermeture du musée et nous privent donc de cette chance. Il est difficile de ne pas voir là un symbole écologique fort et une illustration des maux de la société dans laquelle nous vivons.

 

Dans le même sens, les lieux de mémoire, dont fait partie le musée Bargoin, endossent le rôle des témoins du passé dans le but de comprendre notre actualité et notre avenir. Même s’il est question de seulement quelques mètres carrés de réhabilitation, le réaménagement des réserves et de la salle des ex-votos du Musée Bargoin est l’occasion pour la métropole de construire un nouveau symbole fort de ces ambitions environnementales.

Un projet de muséographie, de présentation des œuvres, de mise en scène des parcours, d’affichage des textes, de protection des œuvres est avant tout un projet de menuiseries, c’est-à-dire de transformation de la matière de manière artisanale.
 

Le projet propose donc d’explorer ce thème de la transformation des matières naturelles comme un manière de témoigner à la fois de l’ambiance des sous-bois et des ateliers de sculpture installés sur place.